Notice: register_sidebar est appelée de la mauvaise manière. Aucun id n’a été configuré dans le tableau d’arguments de la colonne latérale « blog-sidebar-area ». « sidebar-1 » sera utilisé par défaut. Configurez manuellement id avec « sidebar-1 » pour faire disparaître cette notification et conserver le contenu actuel de la colonne latérale. Veuillez lire Débugger dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 4.2.0.) in /homepages/16/d242879331/htdocs/wordpress/wp-includes/functions.php on line 4192

Notice: register_sidebar est appelée de la mauvaise manière. Aucun id n’a été configuré dans le tableau d’arguments de la colonne latérale « footer-first-sidebar-area ». « sidebar-2 » sera utilisé par défaut. Configurez manuellement id avec « sidebar-2 » pour faire disparaître cette notification et conserver le contenu actuel de la colonne latérale. Veuillez lire Débugger dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 4.2.0.) in /homepages/16/d242879331/htdocs/wordpress/wp-includes/functions.php on line 4192

Notice: register_sidebar est appelée de la mauvaise manière. Aucun id n’a été configuré dans le tableau d’arguments de la colonne latérale « footer-second-sidebar-area ». « sidebar-3 » sera utilisé par défaut. Configurez manuellement id avec « sidebar-3 » pour faire disparaître cette notification et conserver le contenu actuel de la colonne latérale. Veuillez lire Débugger dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 4.2.0.) in /homepages/16/d242879331/htdocs/wordpress/wp-includes/functions.php on line 4192

Notice: register_sidebar est appelée de la mauvaise manière. Aucun id n’a été configuré dans le tableau d’arguments de la colonne latérale « footer-third-sidebar-area ». « sidebar-4 » sera utilisé par défaut. Configurez manuellement id avec « sidebar-4 » pour faire disparaître cette notification et conserver le contenu actuel de la colonne latérale. Veuillez lire Débugger dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 4.2.0.) in /homepages/16/d242879331/htdocs/wordpress/wp-includes/functions.php on line 4192
Pourquoi … | Mon BéBé Doux

Pourquoi …

Home »  A propos »  Pourquoi …

Parce que la couche est le vêtement principal de nos enfants, chaque parent devrais savoir que:

De la naissance à la propreté un enfant sera changé environ 5500 fois

Avec des couches jetables:couches-jetables-ou-lavables--o791

5500 couches représentent 1 tonne de déchets et mettrons 500 ans à disparaitre.

500 ans…Vous imaginez…

5500 couches qui nécessitent pour leur fabrication 4.5 arbres, 25 kg de plastiques fait avec 67 kg de pétrole brut,  107000 L d’eau et 8800 kW pour la fabrication des couches d’un seul enfant.

Un coût écologique cher pour un produit qui n’est utilisé que quelques heures…

Quelques heures…quelques heures, mais 24h/24 pendant les trois premières années de sa vie où l’enfant sera en contact avec les fameux produits chimiques qui permettent au couches jetables d’être aussi efficace.

Produits chimiques reconnus pour la plupart dangereux pour la santé tel que le polyacrylate de sodium qui donne son pouvoir absorbant et cet effet au sec, mais qui a été retiré des tampons en 1985 car associé au syndrome de choc toxique, du TBT découvert par greenpeace en mai 2000 qui est un poison hormonale, des composés organiques volatiles (toluène, xylène,dipenthène…) Sans parler qu’avec le blanchiment des couches, on retrouve de la dioxine à l’intérieur de la couche qui va être directement en contact de la peau…

La peau d’un bébé est trois fois plus absorbante que celle d’un adulte…Et a besoin d’ailleurs de respirer, hors doublées de plastiques les couches jetables bloquent le mécanisme physiologique de refroidissement des testicules, et si certains enfants supportent bien cela, pour d’autres ce sera rougeurs et allergies…

Allergies, chaleur, dents, médicaments, stress…tout cela est cause de rougeurs et d’érythèmes  fessiers, mais aux prix des crèmes, il faudra compter un investissement entre 550 et 5445€ pour les couches jetables, plus sortir les poubelles, poubelles qui se remplissent vite, poubelles qu’il faut traiter, traitement qui a un coût, un coût financier que nous payons, un coût écologique que nos enfants paieront…

« Passager de l’éphémère et locataire de la terre, transmettons là entière et pleine de lumière »

Avec des couches lavables:18717_558041910903462_1582540711_n

Votre enfant aura besoin d’environ 18 couches pour une taille unique, une trentaine si vous optez pour plusieurs tailles.

Ses couches lavables, résisterons à plus de 300 lavages-séchages et ne générerons quasiment aucun déchet.

Aussi efficace qu’une couche jetable, elles sont fabriquées à partir de tissus écologique ou respectueuse de l’environnement et ne contiennent aucun produit chimique.Elles préserveront la santé de votre enfant.

Respirantes, elles font un à deux degrés deux moins que les couches jetables.

Antiallergiques, elles sont aussi antibacteriennes, antifongiques et recyclables.

Les selles étant recueillis par un feuillet biodégradable et jeté, l’entretien devient facile.

Lavées en machine tous les deux ou trois jours, à 40° ou 60°, avec le linge de maison, vous consommerez  moins d’eau et d’énergie qu’il en faut à la fabrication des couches jetables.

Deplus, pour un investissement de départ compris entre 300 et 900€ selon la quantité et les modèles de couches choisies, les couches lavables sont trois fois moins cher que les jetables, sont rentabilisés en moins de 12 mois et peuvent servir pour un deuxième enfant.

 Saines, écologiques et économiques, les couches lavables sont maintenant pratiques et esthétiques. Alors:

‘ »Dites oui au durable, dites oui aux couches lavables »

FLEUR